Tout savoir sur la cuisine grecque

·1 min de lecture

Que connaît-on vraiment de la cuisine grecque en France ? Quelques ingrédients emblématiques (la feta, les pulpeuses olives de Kalamata…), un plat traditionnel que l’on retrouve, en réalité, dans tous les Balkans (la moussaka) et un sandwich qui n’a de grec que le nom (l’origine du kebab est turque). Ce qui ne reflète pas l’extraordinaire richesse de la gastronomie de ce pays, béni en matière d’ensoleillement et d’accès au littoral. Là-bas, les repas dépendent de nombreux facteurs : la saison, le lieu, le savoir-faire de la cuisinière… Il paraît que chacune des quelque 200 îles habitées a sa spécialité. Les Crétois préparent notamment les escargots dans une sauce aux tomates et au laurier qui leur est propre.

Il existe des points communs : produits frais, (beaucoup) d’huile d’olive, viande bien cuite, poissons grillés… et surtout du temps. Dans les restaurants traditionnels, les "tavernes", on fait mijoter les plats, on laisse les grains de riz se gorger du suc des tomates ou poivrons pour les yemistas (légumes farcis). En grec, une expression résume bien cet état d’esprit : "sigá sigá" Doucement, doucement. C’est ainsi qu’il convient de déguster le résultat, avec un verre d’ouzo (un alcool anisé) ou de vin de la maison.

La choriatiki, une fameuse salade ! Concombre, tomates, poivrons, oignon rouge et feta constituent les ingrédients de base de ce plat croquant et rafraîchissant, que l’on arrose d’huile d’olive. Selon les envies, on peut ajouter des olives, des câpres frais, et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles