Tout savoir sur la cuisine thaïlandaise

·1 min de lecture

On dit que la cuisine thaïlandaise est l’une des plus raffinées du monde. C’est vrai ! Concoctée avec des produits ultrafrais, elle vise à l’harmonie entre les cinq saveurs (salé, sucré, amer, acide et pimenté). De fait, les plats thaïs sont un savant mélange de goûts, de couleurs, de textures et de parfums. Le riz et les nouilles constituent les aliments de base, auxquels on peut ajouter de la viande ou des fruits de mer. Pour relever le tout, l’assaisonnement se révèle capital, qu’il s’agisse de sauces, d’épices, de currys ou d’herbes (coriandre, basilic…).

La nourriture occupe une place importante aussi bien dans la religion bouddhiste (via les offrandes) que dans la vie quotidienne des habitants. Il n’est qu’à voir le nombre de restaurants et de stands de street food, une véritable institution dans le pays. Dans les échoppes ambulantes, on achète aussi bien des fruits découpés que des brochettes, des currys ou des nouilles sautées… La diversité des mets s’avère d’ailleurs impressionnante, la cuisine variant selon les régions. Pour en avoir un avant-goût en France (et ailleurs), on peut se fier au label Thai Select, décerné par le ministère du Commerce de Thaïlande aux restaurants les plus authentiques.

Salée et piquante, cette sauce de poisson (nam plaa) qui contient du piment (prik) oiseau frais est un condiment si indispensable aux Thaïlandais qu’ils en emportent souvent des sachets lorsqu’ils voyagent, pour relever les plats des restaurants.

Des pâtes de riz sautées dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles