Tout savoir sur les dates limites de consommation

·2 min de lecture

La date de péremption est une information essentielle pour savoir si un produit alimentaire est encore consommable, ou s’il doit aller directement au composteur ou à la poubelle. Mais toutes les mentions n’ont pas la même signification. Il est essentiel de bien comprendre la différence entre « date limite de consommation » (DLC) et « date de durabilité minimale » (DDM), afin de jeter uniquement ce qui doit l’être. C’est autant d’économisé.

Viandes et poissons préemballés, plats cuisinés, yaourts, lait et fromages frais (mais pas le beurre et certains fromages affinés ou à pâte pressée cuite)… en rayon, la plupart des produits frais portent une « date limite de consommation » (DLC), identifiée par les formulations « A consommer jusqu’au… » ou « A consommer jusqu’à la date figurant… ». Au-delà de cette date, le produit devient en principe impropre à la consommation, et peut présenter un danger pour la santé. En pratique, toutefois, certains aliments sont consommables sans risque dans les jours suivant la DLC (jusqu’à trois semaines pour les yaourts et les crèmes desserts, par exemple). A savoir. Une fois ouvertes, les boîtes de lait et de crème fraîche doivent être finies dans les cinq jours, mais non entamées elles sont consommables jusqu’à deux mois au-delà de la DLC, selon l’Agence nationale de la sécurité sanitaire. Pour savoir quoi faire d’un produit ayant dépassé la DLC, il n’est d’autre solution que de se fier à ses sens : observer, sentir, goûter…

Sur les denrées peu périssables comme les produits d’épicerie (café, biscuits…), les conserves, les boissons de type sodas ou le lait en brique, la « date de durabilité minimale » (DDM) indique le moment à partir duquel le produit risque de perdre une partie de ses qualités gustatives et nutritionnelles, sans pour autant devenir toxique. A savoir. Passée cette date, indiquée par les mentions « A consommer de préférence avant le… » ou « avant fin… », le commerçant à le droit de maintenir le produit à la vente et vous pouvez (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite