Savoir-faire régionaux, l'artisan, c'est vous!

·1 min de lecture

Le "pastaga" est l’emblème de la cité phocéenne. À la distillerie de la Plaine, à Marseille, un atelier propose de découvrir les secrets de fabrication de cette boisson au goût anisé et de réglisse, ancêtre de l’absinthe, interdite en France en 1915. Le pastis qui signifie mélange en provençal est obtenu par la macération de plantes dans de l’alcool. Pour débuter la séance, Guillaume pose quelques devinettes aux distillateurs d'un jour pour leur faire reconnaître les ingrédients secs qui entrent dans sa composition : anis vert, réglisse, fenouil, badiane, aneth… Vient ensuite l’assemblage des macérats déjà prêts à l’emploi à partir de la recette originale. À moins d'inventer la sienne! "Dans ce cas, on va sélectionner les plantes, déterminer le dosage puis les mettre à macérer dans un pot en verre avec l’alcool. Au fur et à mesure, il faudra retirer les ingrédients pour terminer le processus de macération", explique Guillaume. Il ne reste plus qu’à mettre en bouteille pour repartir avec son « petit jaune » qui agrémentera les prochaines parties de pétanque. Réservation de l'atelier sur la plateforme wecandoo.

Pour tous les amoureux de la vague et de la glisse, la Planche, en plein cœur de Bordeaux, offre la possibilité de "shaper", façonner en français, son équipement, en fonction de son niveau et des sensations recherchées. "Alors que la plupart des planches sont à base de polystyrène, nous utilisons le "blank", pain en balsa, le bois le plus léger au monde", précise Victor cofondateur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles