Tout savoir sur la greffe de cheveux

Pour les hommes, comme pour les femmes, la perte de cheveux peut avoir de lourdes conséquences psycho-sociales. Qu'elle qu'en soit la cause, la greffe de cheveux (autrement dit l'implantation capillaire) permet d'y remédier durablement. En quoi consiste-t-elle ? Quelles précautions prendre ? Comment se déroule l'intervention ? En combien de temps les résultats sont-ils visibles ? Réponses du Dr Sébastiano Montoneri, chirurgien-plasticien à Paris (The Clinic) et co-auteur du "manuel pratique de la greffe capillaire", aux éditions Tchou.

En quoi consiste une greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux consiste à prélever des cheveux à l'arrière du crâne, ou sur les côtés (dans la zone dite "donneuse"), pour les réimplanter immédiatement sur les zones qui ont besoin d'être redensifiées : habituellement les tempes et le haut du crâne, explique le chirurgien-plasticien. Et de préciser : "On parle de greffe, mais en fait, il s'agit plutôt d'une autogreffe, puisqu'on ne fait que déplacer les cheveux de quelques centimètres au niveau du cuir chevelu".

En moyenne, on greffe 5 000 cheveux par séance pour un homme et 3 500 à 4 000 cheveux par séance pour une femme, car, chez elles, la zone donneuse est souvent plus petite pour éviter toute gêne ou éviction sociale, souligne le Dr Montoneri. Plusieurs séances peuvent être planifiées pour obtenir le résultat escompté.

À...

Lire la suite