Comment savoir si ma maison est bien isolée ?

© Getty Images/iStockphoto

Alors que la crise de l'énergie bat son plein, l'heure est à la sobriété énergétique. Les ménages sont invités à réduire leur consommation et à adopter certains écogestes pour réduire leurs factures d'électricité. À la veille de l'hiver, toute l'attention est tournée vers le chauffage : il est recommandé de baisser la température des pièces principes à 19 °C, de réduire celle des chambres à 17 °C… Difficile à mettre en place lorsque le logement dans lequel on vit est mal isolé. En plus d'être inconfortable, un logement mal isolé implique des dépenses énergétiques plus élevées et donc une note plus salée… Voici quelques pistes pour savoir si vous vivez dans ce que l'on appelle une passoire thermique.

Une passoire désigne un logement mal isolé, particulièrement énergivore. Dans ces lieux de résidence (maison, appartement…), l'air circule aussi vers l'intérieur que vers l'extérieur. Ainsi, les températures peuvent rester fraîches l'hiver y compris lorsque les radiateurs sont allumés et trop chaudes en été. Résultat, on augmente la température du chauffage en hiver et fait tourner la climatisation à plein régime en été pour maintenir une température confortable. Au risque de faire grimper la facture…

Pour savoir si vous vivez dans une passoire thermique, il convient de connaître le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) du logement. Ce dernier renseigne sur la performance énergétique (étiquettes A à G), en évaluant sa consommation d’énergie et son impact en terme d’émissions de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite