Tout savoir sur le piment d'Espelette

Le piment d'Espelette est issu d’une variété rustique appelée "Gorria". Les semis ont lieu au mois de mars, les plants sont ensuite repiqués dans le terreau et restent sous serre durant 2 mois. Ils sont plantés en pleine terre entre le 1er avril et le 15 juillet, et grâce au climat chaud et humide, les plantes atteignent rapidement 1 mètre de haut. La récolte, toujours à la main, démarre dès que les premiers piments rougissent, elle s’étale d’août jusqu’aux premières gelées. Certains piments seront vendus frais et entiers, alors que d’autres seront enfilés sur une corde, à l’aide d’une aiguille, pour former une guirlande garnie de 20 à 100 fruits, longs de 7 à 14 cm. Ils doivent sécher au moins 2 semaines pour que leurs arômes se développent. Mais la grande majorité des piments récoltés est destinée à la fabrication de la poudre.

Il a été rapporté du Mexique par les explorateurs. Les premières traces de sa culture au Pays basque remontent à 1650, le piment était utilisé pour conserver les viandes et assaisonner à la place du poivre. Historiquement, il était cultivé par les femmes, à l’origine de ce système ingénieux toujours en vigueur : les piments sont mis à sécher sur des cordes suspendues aux façades des maisons. Malgré la transmission de ce savoir-faire, le piment a bien failli disparaître de la région, jusqu’à ce que d’irréductibles producteurs se regroupent et finissent par obtenir une AOC en 2000.

Les collines de cette partie occidentale du Pays Basque, nichées entre océan (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles