Tout savoir sur le quasi de veau

Qu'est-ce que le quasi de veau ?

Si vous recherchez une viande moelleuse, tendre, relativement maigre, qui peut se cuisiner aussi bien au four qu’à la cocotte, à la poêle ou en fondue, alors nous vous conseillons le quasi.

Qu’est-ce que le quasi de veau ?

Le quasi de veau est une pièce de viande moelleuse et épaisse qui se trouve dans la croupe du veau, entre la cuisse et la région lombaire. Ce morceau de viande rosée se prête à divers modes de cuisson : rôti, poêlé, ou grillé. Le quasi de veau peut être détaillé en lamelles pour une cuisson à la plancha, en rôti bardé de graisse pour une cuisson au four, ou en pavés pour être poêlé. Il se mange rosé ou à point. Il se conserve dans le papier du boucher environ deux ou trois jours au réfrigérateur, dans la partie la plus froide.

Qu'est-ce que le quasi d'agneau ?

Le quasi d’agneau est un morceau de viande noble, non grasse et moelleuse. Cette pièce de viande se trouve dans la partie supérieure du gigot d’agneau, autrement dit dans la zone des lombaires dorsales, à la jonction des pattes arrière. Le quasi d’agneau peut être détaillé en steak, saisi à la cocotte en pièce, coupé en cubes pour faire des brochettes, ou découpé en fines tranches pour faire des fondues (bourguignonnes ou chinoises).

Quel accompagnement servir avec un quasi de veau ?

Le veau est une viande à la saveur délicate, c’est pourquoi l’accompagnement d’un quasi de veau doit être doux pour ne pas masquer cette saveur. Il peut s’agir d’une purée de légumes simple ou combinée (carottes, poireaux/pommes de terre, potiron/pommes de terre…), de légumes verts (haricots verts ou brocolis sautés à la poêle), ou encore de pommes de terre rôties ou poêlées aux champignons.

Nous vous proposons ici une recette savoureuse de quasi de veau confit aux navets nouveaux. Prenez une pièce de 800 g de quasi de veau, et badigeonnez-la avec un mélange de 60 g de miel liquide, 1 c. à soupe de sauce soja sucrée et une branche de thym. Faites revenir 800 g de navets nouveaux, 4 gousses

(...) Cliquez ici pour voir la suite