Tout savoir sur la récupération d'eau de pluie

Pourquoi récupérer l'eau de pluie ?

148. C'est en moyenne le nombre de litres d'eau qu'utilise chaque Français en une journée, selon le Centre d'Information sur l'Eau. Et seuls 45 % de ces 148 litres sont utilisés pour des besoins d’eau potable ! Pour le reste, on pourrait donc très bien utiliser de l'eau de pluie... Et diviser sa facture d'eau plus ou moins de moitié. Alors, on commence quand ?

Récupérer l'eau de pluie, mode d'emploi

Récupérer l'eau de pluie chez soi nécessite avant tout d'installer une cuve. Or, il en existe plusieurs types, qui correspondent à différents usages. Pour faire votre choix, il vous faudra déterminer la quantité d'eau que vous souhaitez récupérer, et l'usage que vous comptez faire de cette eau. Si vous souhaitez utiliser cette eau pour arroser votre jardin ou nettoyer votre voiture par exemple, vous pourrez vous contenter d'une cuve hors-sol. Il faudra néanmoins vous débarrasser de l'eau stockée à l'approche de l'hiver, et placer le système de récupération à l'abri du froid.

En revanche, si vous voulez utiliser cette eau à l'intérieur de la maison, pour alimenter votre lave-linge, vos WC ou encore nettoyer le sol, il faudra installer une cuve enterrée avec un système de filtrage. Vous devrez aussi faire installer un réseau de distribution indépendant de celui de l'eau de ville, ce qui représentera un coût supplémentaire. Notez que si votre installation est raccordée au réseau d'assainissement collectif, elle doit faire l'objet d'une déclaration d'usage en mairie.

Combien coûte un dispositif pour récupérer l'eau pluviale ?

Il existe des modèles de cuve extérieure hors sol à partir de 40 € pour un volume de 200 litres (comptez jusqu’à 300 € si elle fait 1 000 litres). Il faut y ajouter le coût du raccordement aux gouttières : environ 30 €.

Pour installer un système de récupération d'eau de pluie chez soi, comptez 4 000 à 6 000 €. Ces tarifs, s'ils incluent la pose et la main d'œuvre, peuvent varier en fonction du dispositif de récupération choisi

(...) Cliquez ici pour voir la suite