Tout savoir sur la sismothérapie, ou électroconvulsivothérapie (ECT)

La sismothérapie, aussi appelée électroconvulsivothérapie (ECT), est en quelque sorte l'équivalent moderne des traitements par électrochocs, administrés dans les années 1930. Elle est prescrite en dernière intention dans le cadre de dépressions ou de pathologies psychiatriques résistantes aux traitements habituels. En quoi consiste-t-elle précisément ? On fait le point.

Définition : qu'est-ce que la sismothérapie ?

La sismothérapie consiste à provoquer une crise d'épilepsie sous anesthésie générale, par l'intermédiaire d'un bref et faible courant électrique transmis à travers le crâne. Plus concrètement, l'équipe médicale place deux électrodes au niveau des tempes du patient : ce qui permet au courant alternatif de traverser son crâne. Ledit patient est donc soumis à une crise convulsive indolore, aux effets thérapeutiques. Ses principaux avantages sont la rapidité d’action et la moindre occurrence d'effets secondaires. Par ailleurs, elle s'intègre dans la prise en charge de nombreux troubles psychiques et psychiatriques.

Si elle s'est répandue en France - et en Occident - depuis le début des années 1930, elle a longtemps souffert d'une mauvaise réputation. En cause ? Les effets secondaires liés aux électrochocs et les pratiques abusives médiatisées au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Sans compter la démocratisation des médicaments psychotropes (antipsychotiques et neuroleptiques). Mais à la fin des années 90,...

Lire la suite