Tout savoir sur le stage de récupération de points

© Istock/Getty Images

Vous pouvez tout à fait décider de récupérer des points sur votre permis de conduire en choisissant de faire un stage. Ce dernier permet également dans certains cas (si le procureur de la République émet cette proposition) d’éviter une sanction judiciaire, telle qu’une amende ou une suspension du permis. Ce type de stage peut aussi venir en complément d’une condamnation et c’est l’unique cas dans lequel il ne permet pas de récupérer des points.

Le stage de sensibilisation à la sécurité routière dure deux jours consécutifs. Il permet de récupérer au maximum 4 points et il n'est pas possible d'en faire plus d’un par an. Il est payant et reste à votre charge, sachant que chaque organisme habilité à organiser ce stage est libre de fixer son propre tarif. En moyenne, il coûte environ 200 euros.

Chaque département dispose de centres agréés, dont vous pourrez trouver l’adresse sur le site internet de votre préfecture. Le programme de formation, dispensé par un expert en sécurité routière et un psychologue, est toujours le même. Il comprend notamment des études de cas d'accidents, un exposé sur les lois physiques indiquant quelles sont leurs conséquences (du point de vue du comportement du véhicule et de sa conduite) ainsi qu’un questionnaire d'auto-évaluation.

Dans les semaines qui suivent ce stage, vous recevrez par courrier ou par mail une information concernant les points récupérés. Le stage vous permet de récupérer jusqu'à 4 points dans la limite des points maximums de votre permis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite