Scandale Buitoni : des pizzas Fraich'Up toujours en vente malgré le rappel il y a trois mois

© Oscar Wong / Getty Images

Selon les informations de RMC, les produits de la gamme ayant contaminé plusieurs enfants à la bactérie E. coli sont toujours en rayon dans plusieurs magasins parisiens.

« Je les avais toutes enlevées », a affirmé, sûr de lui, le gérant d’un magasin parisien au micro de RMC. Interrogé lundi 13 juin sur la présence de pizzas Fraich’Up dans ses rayons, l’homme l’assure : « Je ne peux pas vous vendre ça. » Pourtant, l’équipe de la chaîne de télévision a pu en acheter, sans problème.

Lire aussi >> Après les rappels de Buitoni et Kinder, 53 % des Français comptent changer leurs habitudes

Les pizzas Buitoni sont normalement interdites à la vente depuis près de trois mois. En cause : la contamination de plusieurs enfants à la bactérie E. coli après la consommation des produits de la gamme Fraich’Up. Deux enfants sont morts et 56 cas d’intoxication ont été recensés en France. Un rappel des pizzas a été publié le 18 mars pour les retirer de la vente au public.

« Ça veut dire qu’il y a potentiellement d’autres victimes »

C’est Richard Legrand, l’avocat de plusieurs victimes du scandale Buitoni, qui a été alerté de la présence du produit dans un Franprix parisien, près des Champs-Élysées. Les équipes de RMC ont également retrouvé ces pizzas, pourtant interdites, dans un autre magasin de la même enseigne.

« C’est inacceptable. On ne sait pas combien de pizzas ont été vendues. Cela veut dire qu’il y a potentiellement de nouvelles victimes », a déploré l’avocat. En cas de nouvelles victimes, ce serait la responsabilité du distributeur, à savoir Franprix, qui serait alors...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles