Scarlett Johansson se confie sur son mariage « bizarre » mais « magnifique » avec Colin Jost

·1 min de lecture

Pour la première fois, Scarlett Johansson donne des détails sur le déroulement de son mariage avec le comédien Colin Jost. Placée sous le signe de la pandémie, la cérémonie a donné lieu à quelques scénarios improbables. Explications.

Alliances désinfectées, tests PCR avant le baiser qui vous lie à jamais… Les années 2020-2021 ont vu naître des mariages bien particuliers. Et même les grandes stars, tout juste la bague au doigt, n’ont pas échappé à ces cérémonies aux plans de tables ultra distanciés. Scarlett Johansson en a aussi fait les frais. Invitée de l’émission « Late Night with Seth Meyers », animée par ce dernier, l’actrice de 36 ans s’est laissée aller à quelques confidences sur son mariage peu conventionnel. C’est à l’automne 2020 que l’interprète de Black Widow a dit « oui » à Colin Jost, un an après leurs fiançailles et alors que la pandémie de coronavirus était (presque) à son apogée aux États-Unis. Une situation qui, force est de l’admettre, rendait les préparatifs « un peu stressants », confie l’actrice à « People ». D’autant plus lorsque les aînés de son conjoint frisent le centenaire : « Il y a beaucoup de personnes de 90 ans dans sa famille, les Jost sont éternels (rires) ! Et même s’ils sont plein de vie et d’entrain, nous voulions prendre toutes les précautions possibles », assure-t-elle.

À lire également >> Mariage royal : Lady Charlotte Wellesley et Alejandro Santo Domingo, l’union la plus mondaine

« Quand je regarde les photos, c’est très bizarre »

 

Des « mesures de sécurité » qui ont irrémédiablement donné lieu à des scènes improbables, dont le souvenir fait encore sourire l’Américaine....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

 A lire aussi 

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles