Publicité

Des scientifiques trouvent une habitation dans un endroit isolé de la planète, ce qu’ils y découvrent est effarant

La Sibérie abrite une des plus grandes régions sauvages de la planète. La taïga - ou forêt boréale -, une sorte de ceinture de forêts de conifères denses entrecoupées de montagnes déchiquetées, est connue comme étant l’habitat des ours et des loups. La taïga sibérienne, c’est environ 5 millions de kilomètres carrés de nature vierge, rappelle l’article du Mirror du 22 août 2023. Une équipe de quatre géologues soviétiques y effectue de la prospection de minéraux en 1978. Dans une zone jamais explorée, ils n’en croient pas leurs yeux en remarquant l’existence d’une petite clairière. La clairière est située sur le flanc d’une montagne, près d’une rivière sans nom. L’agglomération la plus proche de l’endroit se trouve à plus de 240 km de là. Les scientifiques ont vu depuis leur hélicoptère ce qui semblait être des cultures. Ils décident de camper à une quinzaine de kilomètres de l’endroit et se rendent à la clairière. Les géologues soviétiques y découvrent une famille de 5 personnes qui est restée isolée du reste du monde. Ils ne savent rien ni de la deuxième guerre mondiale, ni du voyage de l’homme sur la lune. La famille Lykov y avait vécu, seule et sans la visite de personne depuis 1936. Karp Lykov, le père de famille, a raconté aux scientifiques qu’il était issu de la secte chrétienne orthodoxes russes fondamentaliste des Vieux Croyants. Les membres de cette secte ont été persécutés successivement (...)

Lire la suite sur Closer

Demain nous appartient : une célèbre actrice du feuilleton de TF1 révèle son vitiligo sur un cliché bouleversant
Pablo Picasso : son plus jeune fils, né de son union avec la Française Françoise Gilot, est mort
Il échange des vidéos intimes de sa femme avec un ami puis décide de passer au stade supérieur
Régime : ce légume insoupçonnable qui fait maigrir
"Ils avaient rarement…" : ces révélations consternantes d’une scénariste de Friends sur les stars de la série