Sclérose en plaques : les signes avant-coureurs à surveiller

© Andriy Onufriyenko / pogrebkov / Getty Images

Marine Barnérias avait 21 ans lorsque le diagnostic est tombé. Sa vue qui baissait et sa fatigue qui s'accentuait étaient les premiers symptômes d’une sclérose en plaques. "L’annonce a été très violente et c’était très compliqué psychologiquement”, confiait-elle à Marie Claire, en 2017.

En France, on dénombre près de 120 000 personnes atteintes de la sclérose en plaques (SEP), selon les chiffres du ministère de la Santé. Cette pathologie qui entraîne des lésions dans le système nerveux central, touche une majorité de femmes jeunes, explique le neurologue Pierre-François Pradat. C’est la première cause de handicap sévère non traumatique chez les jeunes adultes, complète l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Maladie chronique causée par une dysfonction du système immunitaire, sa particularité est d’évoluer par poussées, "contrairement aux maladies neurodégénératives", précise le neurologue. Les signes évocateurs de la sclérose en plaques surviennent en même temps que la première poussée, au moment où...


Lire la suite

Plus de "Santé" :