« Score carbone » : les députés donnent leur feu vert pour l’étiquetage environnemental

ELLE avec AFP
·1 min de lecture

Ce nouvel indicateur sur les emballages permettra aux Français de connaître l’impact environnemental des produits qu’ils achètent. 

C'était l’une des 146 mesures proposées par la Convention citoyenne sur le climat retenues par Emmanuel Macron. Les députés ont donné leur aval, mardi soir, à la mise en place d'un étiquetage environnemental sur l’emballage des produits, sous la forme d’expérimentation en vue d’une obligation. Cette autorisation est le premier feu vert à l’article 1 du projet de loi climat, actuellement examiné en commission spéciale avant son arrivée dans l’hémicycle fin mars. 

Imaginé sur le format du Nutri-score, mis en place en 2017 pour informer les consommateurs sur la valeur nutritionnelle d’un produit alimentaire, le « score carbone » a pour but d’informer les Français sur le bilan des émissions de gaz à effet de serre d’un produit, de la fabrication des matières premières au recyclage du déchet.  

Durant les débats, les députés ont également adopté un amendement du socialiste Gérard Leseul précisant que l'affichage a trait « à l'impact environnemental », et non aux simples « caractéristiques environnementales » du bien ou du service considéré. La corapporteure Aurore Bergé (LREM) a précisé que l'affichage prendra en compte les éventuelles atteintes à la biodiversité et la consommation de ressources naturelles. 

Les écologistes veulent aller plus loin, la droite met en garde 

Pour les écologistes, cette expérimentation d’une durée maximale de cinq ans avant obligation est insuffisante. Des élus comme Delphine Batho la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi