Se laver les dents trois fois par jour serait bon pour le cœur

Se brosser les dents au moins trois fois par jour permettrait de lutter contre les problèmes cardiaques (Getty)

Se brosser les dents pourrait protéger le cœur, d’après la recherche.

Des scientifiques de l'université pour femmes Ewha à Seoul ont analysé les habitudes dentaires de plus de 161 000 personnes sur 10 ans.

Elles ont constaté que les personnes qui se brossaient les dents au moins trois fois par jour étaient 12 % moins susceptibles de souffrir d'insuffisance cardiaque (lorsque le cœur ne parvient pas à faire circuler le sang aussi efficacement qu'il le devrait).

Garder une bonne hygiène buccale réduisait également le risque de fibrillation auriculaire (lorsque le cœur bat anormalement), à hauteur de 10 %.

Ne pas se brosser les dents régulièrement permet aux « mauvaises bactéries » présentes dans la bouche d'entrer dans le sang par l'intermédiaire des gencives, déclenchant ainsi des inflammations néfastes pour la santé cardiaque.

L'insuffisance cardiaque touche 200 000 nouvelles personnes chaque année au Royaume-Uni, d'après les statistiques de la British Heart Foundation (BHF).

Aux États-Unis, environ 5,7 millions d'adultes souffrent de cette maladie, selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies.

Sans traitement, les personnes atteintes peuvent être essoufflées et fatiguées, et leurs activités quotidiennes très limitées, d'après le NHS. La maladie peut même être mortelle, dans les cas plus graves.

Une mauvaise hygiène buccodentaire a déjà été liée aux problèmes cardiaques par le passé, mais on ignorait pourquoi.

L'inflammation est une théorie pour certains, alors que d’autres pensent que ceux qui ne prennent pas soin de leurs dents négligent peut-être également d'autres aspects de leur bien-être, comme l'alimentation et l'exercice.

Pour en savoir davantage, les scientifiques ont examiné des milliers de membres du « Système d'assurance maladie national coréen ». Au début de l'étude, les participants étaient âgés de 40 à 79 ans et en bonne santé.

En l’espace de 10,5 ans, 4,9 % des participants souffraient d’insuffisance cardiaque et 3 % de fibrillation auriculaire.

La fibrillation auriculaire se produit lorsque les impulsions électriques qui font battre le cœur deviennent irrégulières, augmentant le risque de caillots sanguins et d'accidents vasculaires cérébraux, d'après Stroke Association UK.

La maladie touche 1,2 million de personnes au Royaume-Uni et jusqu'à 6,1 millions aux États-Unis, selon les statistiques.

Les résultats de la dernière étude, publiés dans l’European Journal of Preventative Cardiology, révèlent que les personnes qui se brossent les dents au moins trois fois par jour sont moins à risque d'insuffisance cardiaque et de fibrillation auriculaire.

C’était toujours le cas lorsque les scientifiques prenaient d’autres facteurs en compte, comme le poids, l'exercice, la consommation d'alcool et la tension.

« Nous avons étudié un groupe de taille importante sur une longue période de temps, ce qui donne du poids à nos conclusions », a déclaré l'auteure de l'étude, le Dr Tae-Jin Song.

Les scientifiques soulignent cependant qu’une bonne hygiène buccale n’est pas suffisante pour lutter contre les maladies cardiovasculaires.

Elles ont ainsi déclaré dans un article en complément : « Il est définitivement trop tôt pour recommander le brossage des dents pour prévenir la fibrillation auriculaire et l'insuffisance cardiaque congestive ».

« Le rôle de l'inflammation dans l'apparition de maladies cardiovasculaires est de plus en plus évident, mais des études d'intervention sont nécessaires pour définir des stratégies de santé publique ».

Alexandra Thompson