La seconde transplantation d’un cœur de porc vers un humain n’aura tenu que 6 semaines

Lawrence Faucette, 58 ans, est décédé six semaines après avoir reçu une greffe de cœur de porc génétiquement modifié, une opération expérimentale menée par des médecins du Maryland. Malgré un début prometteur, l’organe aurait été rejeté par son corps.

La seconde personne à avoir reçu une greffe de cœur de porc est décédée, près de six semaines après une opération expérimentale, ont annoncé le 30 octobre les médecins du Maryland. Le média américain CNN rapporte que Lawrence Faucette, 58 ans, était en train de mourir d’une insuffisance cardiaque et n’était pas éligible pour une transplantation cardiaque traditionnelle lorsqu’il a reçu le cœur de porc génétiquement modifié le 20 septembre.

Selon la faculté de médecine de l’université du Maryland, le cœur avait semblé en bonne santé pendant le premier mois, mais a commencé à montrer des signes de rejet au cours des derniers jours.

Dans un communiqué publié par l’hôpital, Ann, l’épouse de Lawrence Faucette, a déclaré que son mari « savait que son temps avec nous était court et que c’était sa dernière chance de faire quelque chose pour les autres. Il n’avait jamais imaginé qu’il survivrait aussi longtemps qu’il l’a fait ».

Lawrence Faucette après sa greffe. // Source : University of Maryland School of Medicine
Lawrence Faucette après sa greffe. // Source : University of Maryland School of Medicine

Lawrence Faucette après sa greffe. // Source : University of Maryland School of Medicine

Un rein de porc greffé en 2021

L’an dernier, l’équipe du Maryland a réalisé la première transplantation au monde d’un cœur de porc génétiquement modifié sur un autre homme mourant.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : La précédente greffe avait tenu deux mois. // Source : Unsplash