"Le sein qu'on m'a enlevé, je ne l'aurai plus jamais" : la chanteuse Rose nous raconte son combat contre le cancer

Le cancer du sein est "le plus fréquent des cancers féminins", selon l'Assurance maladie. Près d'une femme sur huit en développerait un au cours de sa vie. C'est ce qui est arrivé à Keren Meloul, plus connue sous le nom de Rose. L'année dernière, la chanteuse a appris qu'elle était atteinte d'un cancer du sein. Elle nous raconte son combat contre la maladie et l'impact que celle-ci a pu avoir sur sa vie.

Lorsque le diagnostic tombe, sa carrière est "en stand-by" : "À ce moment-là, j'en suis, comme beaucoup d'artistes, à avoir dû annuler des tournées". Alors qu'elle sur le point de rebondir et de reprogrammer ces tournées, elle apprend qu'elle est malade. "Je ne pensais pas du tout à la radiothérapie ou à l'hormonothérapie" confie Rose. "Lorsqu'on nous dit qu'on ne va pas faire de chimiothérapie, on a vraiment l'impression qu'on est un peu la veinarde du cancer."

Elle ne réalise alors pas "l'ampleur de ce traitement" : "Ça m'a coûté des jours et des nuits sans sommeil" révèle la chanteuse. La radiothérapie l'épuise. "Tout le corps s'attelle à se réparer pendant que les cellules cancéreuses meurent" souffle-t-elle. Commence ensuite l'hormonothérapie : Rose doit faire une piqûre par mois et prendre un médicament tous les jours. On ne lui avait pourtant jamais parlé de certains effets secondaires, notamment sur l'humeur. "La libido, la joie, l'envie : c'est les hormones. Là, on met les ovaires au repos. Stop. Plus d'hormones" déplore Rose.

Son quotidien est alors rythmé par des rendez-vous (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite