Seins douloureux : 6 solutions naturelles pour apaiser les tensions mammaires

Si le port d’une brassière ou d’un soutien-gorge serré vous soulage, prenez Bryonia 5 CH. A l’inverse, si vous ne supportez aucune compression, optez pour Lachesis 9 CH, 2 granules 3 fois par jour jusqu’à amélioration. En cas de tension mammaire liée à un syndrome prémenstruel, prenez Folliculinum 9 CH, une dose le 14e jour du cycle. Localement, massez-vous les seins avec un gel au calendula.

Si vos tensions mammaires s’accompagnent d’un syndrome prémenstruel invalidant, optez pour une cure à indication Gynécologie. Aux thermes de Salies-de-Béarn, les soins proposés atténuent ces troubles.

Mélangez, à parts égales, du cassis, de l’alchémille, de l’achillée millefeuille et de l’hamamélis. Prenez 3 cuil. à soupe de ce mélange et faites infuser dans 1 l d’eau frémissante, 10 à 15 min. Filtrez et versez dans une Thermos. A boire dans la journée, en cure de quelques jours.

Versez 60 gouttes d’huile essentielle de lentisque pistachier, 60 d’ylang-ylang et 30 d’hélichryse romaine, dans un flacon en verre teinté de 100 ml. Complétez avec de l’huile d’onagre. Appliquez en massage sur les seins, pour les décongestionner, 2 fois par jour (sauf si vous allaitez ou si vous êtes enceinte).

Appliquez sur vos seins des compresses fraîches imbibées de 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée (antalgique).

Augmentez votre ration d’oméga 3 (poissons gras, huile de lin et graines de lin moulues...), ainsi que votre apport en magnésium (légumineuses, chocolat noir, fruits oléagineux, eau minérale (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles