Sel, huile... : découvrez les deux erreurs que nous faisons tous en cuisant nos pâtes

·1 min de lecture

Même les plus nuls d’entre nous savent faire cuire des pâtes. Et pourtant, à vouloir bien faire, on peut se compliquer la vie pour rien. Car oui les clichés et mauvaises habitudes ont la vie dure autour de la cuisson des pâtes. On vous dévoile les deux erreurs à ne plus jamais commettre pour réussir vos plats de pâtes à tous les coups.

Première erreur d'un cuisinier amateur : ajouter un filet d’huile d’olive dans l’eau de cuisson ! Rappelez-vous vos premiers cours de physique : l’huile, plus légère que l’eau, flotte à sa surface et ne se mélange pas. Si vous additionnez l’eau de cuisson des pâtes d’un peu d’huile, celle-ci partira simplement dans l’évier au moment d’égoutter vos féculents. Vous serez alors bonne pour laver au savon votre casserole comme votre évier pour les dégraisser, alors que les pâtes, elles, n’auront tiré aucun bénéfice de l’opération. C’est une fois égouttées qu’on peut verser un peu d’huile sur les pâtes afin qu’elles ne collent pas, en particulier si on prépare une salade de pâtes. Vous pouvez bien sûr les pimper avec une sauce. Dans ce cas, on les fera revenir dans la préparation (carbonara, bolognaise ou autres plus originales…) pour qu’elle s’imprègnent des saveurs. Si vous préparez un one-pot-pasta, vous commencerez par versez un filet d’huile d’olive dans votre cocotte, dans le but d’y faire revenir de l’oignon émincé, de l’ail, des tomates, des champignons… Tous les ingrédients que vous aurez choisi pour votre préparation. Les pâtes rejoindront ensuite (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite