Selena Gomez livre un témoignage poignant sur sa santé mentale

Margaux Ravard
·1 min de lecture

Touchée par la dépression et l’anxiété, Selena Gomez s’est livrée au sujet de sa santé mentale dans un texte publié sur Instagram. L’objectif ? Informer ses fans de ces troubles qui l’ont parfois empêchée d’avancer.

En avril dernier, Selena Gomez faisait la couverture de « Vogue » et révélait avoir intégré un établissement spécialisé à plusieurs reprises. Une façon de lever le tabou sur les troubles de la santé mentale chez les jeunes. Le 29 avril, elle s’est de nouveau confiée sur ses épreuves passées à l’occasion de la campagne Mental Health 101. Cette initiative, lancée via sa marque de cosmétiques Rare Beauty, permet aux personnes touchées par la maladie mentale d’avoir accès aux ressources, au soutien et aux informations nécessaires à la guérison. En s’adressant à « tous ceux qui souffrent actuellement », la chanteuse s’est faite porte-parole d’une cause peu entendue. « Je sais à quel point cela peut être effrayant et solitaire de faire face à l'anxiété et à la dépression seul et à un jeune âge », écrit-elle dans une publication Instagram. « Si j'avais entendu parler de ma santé mentale plus tôt – si j’avais été éduquée sur mon état à l’école comme sur d’autres sujets- mon parcours aurait pu être très différent », regrette l’interprète de « Lose You to Love Me ». 

Lire aussi : Enfants stars : Mary-Kate et Ashley Olsen, fusionnelles et secrètes

Lever le tabou sur la santé mentale

L’artiste, touchée par des crises d’angoisse et un burn-out dès 2014, affirme que la santé mentale compte autant que la santé physique : si les maux sont moins visibles, ils ne doivent pas être ignorés pour autant....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

 A lire aussi