Selon une étude, les bébés exposés au Covid-19 pendant la grossesse souffrent de changements neurodéveloppementaux

Le risque semble bien réel. Selon une analyse américaine, les bébés nés de mères contaminées par le Covid-19 pendant la grossesse semblent présenter des différences dans les résultats neurodéveloppementaux à six semaines. Ces conclusions (source 1) ont été présentées pendant le 30e Congrès européen de psychiatrie.

"Tous les bébés nés de mères infectées par le Covid-19 ne présentent pas de différences de développement neurologique, mais nos données montrent que leur risque est accru par rapport à ceux qui ne sont pas exposés au virus dans l'utérus. Nous avons besoin d'une étude plus vaste pour confirmer l'étendue exacte de la différence", souligne le Dr Rosa Ayesa Arriola. Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont comparé les bébés nés de 21 femmes enceintes positives au Covid-19 et de leurs bébés, avec 21 témoins.

Dans le détail, les chercheurs ont découvert que les bébés nés de mères infectées pendant la grossesse avaient davantage de difficultés à se détendre et à adapter leur corps lorsqu'ils sont tenus. Un lien particulièrement avéré quand l’infection se produisait en fin de grossesse. De plus, les nourrissons nés de mères infectées avaient également plus de difficultés à contrôler les mouvements de la tête et des épaules. Ces altérations suggèrent un effet possible du Covid-19 sur la fonction motrice.

Déterminer le rôle de l'infection sur les altérations neurodéveloppementales

Les mères ont...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles