Selon une étude, la consommation de nitrites augmenterait les risques de diabète

Les nitrites sont une nouvelle fois pointés du doigt. Pour la première fois, une étude scientifique lie une consommation importante de nitrites et l’apparition d’un diabète de type 2. Aujourd’hui, plus de 15 000 produits emballés sur le marché français contiennent des nitrites et/ou des nitrates. Ces additifs sont utilisés pour une meilleure conservation des viandes transformées (jambons, saucissons, etc.).

Des chercheurs et chercheuses de l’Inserm, de l'INRAE, de l’Université Sorbonne Paris-Nord, de l'Université Paris-Cité et du Cnam, au sein de l’Équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Eren-Cress) se sont intéressés au rôle des nitrites/nitrates alimentaires dans la survenue du diabète de type 2.

Une augmentation du risque de 27%

Dans le cadre de cette étude, les scientifiques ont analysé les données de santé et d’exposition aux nitrites/nitrates de 104 168 adultes. Résultats ? "Les analyses statistiques suggèrent une association entre la consommation de nitrites et un risque accru de diabète de type 2. Aucune association entre la consommation de nitrates et le risque de diabète de type 2 n’a toutefois été mise à jour", résume l’Inserm. L’Inserm dévoile que l’augmentation de risque était de 27 % pour les personnes ayant la plus forte consommation de nitrites totaux par rapport à celles ayant la plus faible consommation. Ces conclusions sont publiées dans PLOS Medicine.

Pour Bernard Srour, chercheur post-doctoral...

Lire la suite