Selon une étude, le cycle menstruel modifie la température de notre cerveau

©Getty Images / Grace Cary

De récents travaux ont montré que le cycle menstruel avait un effet sur le corps qu’on ne connaît pas encore : modifier la température du cerveau. Décryptage.

Le cycle menstruel est souvent le facteur déclencheur à des nombreux changements corporels. Si beaucoup de femmes sont atteintes de Syndrome prémenstruels à l’approche des règles, une équipe de chercheurs écossais vient de trouver un nouvel effet de ces changements hormonaux sur notre corps. Lequel ? Le cycle menstruel modifierait la température du cerveau, qui pourrait ainsi parfois atteindre plus de 40 degrés.

À lire aussi >> 35% des filles affirment avoir subi des moqueries ou humiliations à cause de leurs règles

La température du cerveau fluctue selon notre cycle et notre sexe

Le cerveau bouillonne et chauffe toute la journée. Il ne s’arrête jamais. Si certains facteurs extérieurs, comme la canicule par exemple, peuvent altérer la température de notre cerveau ce n’est pas la seule raison. En effet, certains éléments biologiques ont également un impact direct sur cette hausse. Ainsi, sa température grimperait d’un cran à cause du cycle menstruel. C’est d’ailleurs ce qu’ont découvert récemment, le 13 juin dernier, des chercheurs écossais.

Mais attention, cette hausse de température du cerveau n’a rien à voir avec de la fièvre. Non, c’est la matière grise qui produit constamment de la chaleur et de façon totalement indolore.

Pour cette étude, les chercheurs ont examiné la phase de post-ovulation de plusieurs volontaires durant leurs règles. Résultat ? La température cervicale était plus élevée que celles en...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles