Selon une étude, la moitié de vos amis ne vous aime pas vraiment

·1 min de lecture

Selon une récente étude publiée dans la revue Plos One, seule la moitié de nos amis nous aimerait réellement. Des résultats qui laissent pantois…

Et si la plupart de vos amitiés n’étaient qu’un leurre ? C’est ce que tend à prouver une étude publiée dans la revue Plos One et citée par nos confrères de Neon. Après avoir demandé à une classe de 80 étudiants âgés de 23 à 38 de noter sur 5 la relation qu’ils entretenaient avec chacun de leurs camarades, les chercheurs ont en effet établi que seulement 53% des amitiés étaient réciproques.

Une « présomption de réciprocité » bien connue des chercheurs

Des résultats qui ont largement surpris les participants qui semblaient pour la plupart (94%) persuadés que leurs amitiés étaient sincères. Une relation à sens unique que les chercheurs expliquent par un mécanisme d’autoprotection, notre cerveau préférant nous laisser dans le déni plutôt que de faire face à la (triste) réalité. « L’amitié rend vulnérable : elle expose à la perte ou à la possibilité de voir ses attentes rembarrées », souligne Anne M. Cronin, maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Lancaster, en Angleterre. Et la spécialiste des relations humaines de préciser : « L’amitié est avant tout considérée comme un échange –d’émotions, de temps, de soutien–, donc se développe une conviction profondément enracinée que le degré d’investissement doit être le même d’un côté comme de l’autre. » Une « présomption de réciprocité » bien connue de Lubomir Lamy, professeur de psychologie sociale à...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - Gad Elmaleh a fait le ménage dans ses amis grâce à CopyComic

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles