Selon une étude, nous ne ferons plus l’amour d’ici 2030

Antoine Ferreira-Mendes
Malgré toutes les applications de rencontre qui facilitent les rapports amoureux et sexuels, il semblerait que d’ici 2030 nous ne ferons plus l’amour. Et c’est la science qui le dit !

Selon une étude réalisée par David Spiegelhalter, statisticien et Professeur à l'université de Cambridge, nous ne ferons plus l’amour d’ici 2030, ou presque. En effet, le chercheur anglais a observé la périodicité des rapports sexuels de couples âgés entre 18 et 64 ans. Et au fil des années, leur nombre de rapports a nettement diminué. Ce dernier était en moyenne de 5 par mois en 1990, puis de 4 par mois dans les années 2000 et enfin de 3 par mois en 2010. Et à cette allure, il est fort problable que nous ne fassions plus l'amour d'ici 11 ans.

La raison de cette récession sexuelle ? L’hyperconnectivité. Tout le temps passé sur nos écrans, à scruter les réseaux sociaux ou à binge-watcher des séries, empiète sur nos relations sexuelles.

Lire la suite sur www.glamourparis.com

Cette vidéo peut également vous intéresser : 

Sexe : faut-il en finir avec la position du missionnaire ?
Le nouveau dilemme du Web : entendez-vous une voix d’homme ou de femme ?
Selon une étude, nous ne ferons plus l’amour d’ici 2030
Huile de coco : peut-on faire confiance aux lubrifiants naturels ?
Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger en plein bug ce 13 mars 2019