Selon la science, ce plat alsacien clivant peut faire plus de bien que vous ne le pensez à votre santé intestinale

Loin de faire l’unanimité, la choucroute est de ces plats qu’on aime ou qu’on déteste. Mais saviez-vous que cette spécialité alsacienne riche et bien nutritive possédait aussi des bienfaits pour la santé ? La préparation à base de chou fermenté se voudrait en effet particulièrement bénéfique pour notre flore intestinale, étant donné qu’il s’agit d’une excellente source de bactéries lactiques. Celles-ci permettant de soutenir le système immunitaire et réduire l’inflammation. Comme le rapporte Presse Santé, c’est même la science qui l’affirme, ou plutôt une étude scientifique datant de 2018 qui cherchait à vérifier les effets de la choucroute pasteurisée et non pasteurisée sur la flore intestinale de 34 personnes, toutes atteintes du syndrome de l’intestin irritable (SII). Les participants à cette étude ont été répartis en deux groupes : l’un a consommé 75g de choucroute pasteurisée et l’autre 75g choucroute non pasteurisée, tous les jours pendant une période donnée. Les deux ont constaté une réduction des symptômes associés à la pathologie dont ils souffrent, mais ce sont surtout ceux qui ont consommé de la choucroute non pasteurisée qui ont pu observer de véritables effets sur leur flore intestinale. Les chercheurs avaient conclu que les bénéfices de la choucroute tenaient sûrement de leur apport en prébiotiques naturellement présents dans le chou et amplifiés par le processus de fermentation.