Selon le secrétaire de l'US Air Force, les F-16 ne changeront pas le cours de la guerre en Ukraine

Les avions de chasse F-16 permettront-ils à l’Ukraine de rivaliser avec l’armée de l’air russe ? C’est qu’a affirmé Volodimir Zelenski après l’autorisation donnée par Joe Biden aux pays européens pour livrer ces chasseurs à Kiev. Frank Kendall, le secrétaire de l’US Air Force, s’est montré un peu plus réservé sur l’efficacité et l’impact qu’aura cette future flotte d’aéronefs fournis à l’armée ukrainienne. Le magazine Air & Space Forces rapporte que cet homme politique estime que Kiev a bel et bien besoin des F-16 mais “qu’ils ne changeront pas la donne” face à la Russie.

Pour rappel, le F-16 Fighting Falcon est l’un des avions de chasse les plus versatiles de l’armée américaine. Cet engin est tout de même vieillissant puisque sa production a commencé en 1979. Néanmoins, l’US Air Force dispose encore de 1.000 de ces aéronefs même s’ils sont progressivement remplacés par l’appareil furtif F-35. De plus, le F-16 est un chasseur multirôle, ce qui lui permet de mener aussi bien des missions de combat aérien que de l’attaque au sol, mais aussi de participer à de la guerre électronique.

Frank Kendall a soutenu que les pilotes ukrainiens pourraient apprendre à piloter ce modèle d’avion de chasse en quelques mois et que l'avion serait un élément important au sein de l’armée de Kiev pour défendre l’Ukraine face à Moscou. "Les Ukrainiens sont très motivés et ont montré une impressionnante capacité d’apprentissage. Je n’ai jamais vu des individus aussi désireux de participer au combat et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Etats-Unis : accord trouvé pour relever le plafond de la dette
Influenceur, un métier en quête de légitimité
Loto : il gagne trois millions d'euros et… achète des billets pour le match de son équipe de foot préférée
La France se pose en leader de la lutte contre la pollution plastique
L'agence Scope abaisse la perspective de la France