Semoule : nos recettes faciles pour changer des pâtes pendant le confinement

Avec l'arrivée du Covid-19 et les règles de confinement qui ne cessent de s'intensifier, difficile de faire les courses tous les jours. Même acheter une baguette de pain est un exercice. Pour remédier à ça, on optimise sa liste de courses et on mise sur les aliments non-périssables. Du riz, des pâtes et des gratins. Pour changer des recettes fonds de placards et des boites de conserve, optez pour la semoule. Facile à cuisiner et rapide à cuire, elle se glisse dans un bon nombre de recettes. De l'entrée au dessert, en passant par le goûter, voici de quoi préparer un menu en famille.

>> Découvrez toutes nos recettes à la semoule

Semoule : quelle quantité faut-il par personne ?

Comme c'est le cas avec le riz ou les pâtes, la semoule est assez difficile à doser. Pour éviter d'en faire trop ou de gâcher, surtout en ce moment, mieux vaut travailler avec la bonne quantité. Ainsi, on recommande généralement d'utiliser 50 g de semoule par personne. Cela correspond plus ou moins à la moitié d'un petit verre.

⋙ Voir aussi : comment bien doser ses pâtes pour ne rien gaspiller ?

Le secret pour réussir la cuisson de la semoule

La semoule n'est pas très compliquée à faire cuire. Que vous utilisiez un couscoussier ou un cuit-vapeur, la méthode reste la même. Seule différence : avec le couscoussier, vous pouvez cuire les légumes en même temps. Une méthode traditionnelle et facile qui ne vous prendra que quelques instants !

Arrosez votre semoule avec de l'eau. Attention, à la différence des pâtes, il ne faut pas la noyer dans l'eau. Il faut obtenir un résultat assez compact en vous contentant de la mouiller. Placez-la ensuite dans un cuit-vapeur ou dans le couscoussier sans oublier le couvercle et laissez chauffer 5 minutes. Égrainez en frottant la semoule dans vos mains ou avec une fourchette, puis réitérez l'étape deux ou trois fois jusqu'à obtenir une semoule qui n'est pas collante. Les grains doivent se séparer.

⋙ Voir aussi : comment réussir la cuisson de la semoule

Quelle est la différence

(...) Cliquez ici pour voir la suite