« Je me sentais grosse et indésirable » : Sophie Turner se confie sur ses troubles alimentaires

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce mercredi 4 mai, lors d’une interview, Sophie Turner a révélé comment elle avait fait face à des troubles du comportement alimentaire.

En 2019, Sophie Turner confiait avoir fait une dépression. L’actrice qui a grandi sous les feux des projecteurs en incarnant Sansa Stark dans la série phénomène « Game of Thrones » a vécu une période difficile notamment à cause des réseaux sociaux. À l’époque, elle confiait recevoir de nombreuses critiques à propos de son poids et de son apparence physique alors qu’elle était en pleine puberté : « Vers 17 ans, avec la puberté, j’ai pris du poids, les choses ont commencé à devenir difficiles. Chaque semaine, je lisais des commentaires sur mon personnage “Oh Sansa a encore 5 kilos”. Il y avait beaucoup de messages sur mon poids, sur ma peau ou encore mon absence de talent. J’y croyais. » Ce mercredi 4 mai, alors qu’elle fait la couverture de l’édition britannique de « ELLE », Sophie Turner s’est confiée lors de son interview avec le magazine sur les troubles du comportement alimentaire auxquels elle a dû faire face à cause de toutes ses critiques. « L’utilisation des réseaux sociaux m’a complètement consumée. Aujourd’hui, je me suis éloignée d’Instagram, car les commentaires me faisaient me sentir grosse et indésirable », explique-t-elle.

Lire aussi >> Maison de star : Joe Jonas et Sophie Turner déménagent avec bébé

« Je partais en vrille »

Sophie Turner a pu compter sur le soutien de son mari, Joe Jonas pour sortir de sa dépression, mais a également révélé avoir engagé un thérapeute à domicile pour...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles