Sentiers de balade : ce qui est autorisé ou pas

© Istock/Getty Images

Tout le domaine public est librement accessible à pied, comme de nombreuses forêts privées, non clôturées. Pour autant, vous devez respecter les interdictions qui sont clairement matérialisées. En forêt, en montagne et le long du littoral, il est recommandé de ne pas quitter les sentiers, afin de préserver les sols, la végétation et la faune. Et dans certaines zones protégées, cela est même interdit.

Votre compagnon peut vous accompagner en balade, à condition d’être suffisamment obéissant pour ne pas s’éloigner de plus de 100 mètres… Toutefois, dans certaines zones il est parfois obligatoire de le tenir en laisse, et les parcs nationaux et réserves naturelles lui sont le plus souvent interdits. Tout comme la plupart des plages, à l’exception des espaces spécialement identifiés par un certain nombre de communes.

Dans le domaine public il est permis de cueillir les fleurs sauvages… à l’exception des très nombreux végétaux protégés à l’échelle nationale ou locale, dont la liste est consultable sur le site de l’Inventaire national du patrimoine naturel (inpn.mnhn.fr). Vous avez droit à un volume correspondant à un bouquet tenant dans la main. Dans les parcs nationaux et les réserves naturelles, la cueillette est le plus souvent prohibée.

Dans l’espace public, hors zone protégée, la cueillette des fruits sauvages est tolérée, dans la limite des quantités correspondant à une consommation personnelle – autrement dit suffisamment de myrtilles pour confectionner une ou deux tartes, mais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite