Se sentir aimé ou heureux à l'adolescence peut conduire à une meilleure santé à l'âge adulte

Aimez vos adolescents, ils vous en remercieront ! Une nouvelle étude publiée dans le Journal de l'American Heart Association a constaté que les jeunes qui se sentent aimés, ressentent de l’optimisme, du bonheur, de l’estime, etc. deviennent des trentenaires en bonne santé cardiométabolique.

"Nous avons beaucoup appris au cours des dernières décennies sur l'impact de la discrimination et d'autres risques sociaux auxquels les jeunes de couleur sont confrontés, ce qui peut expliquer leurs taux élevés de maladies cardiométaboliques, cependant, beaucoup moins d'attention est accordée aux forces inhérentes qu'ils possèdent et à la manière dont ces forces peuvent être mises à profit pour faire progresser l'équité en matière de santé", a déclaré l'auteur principal de l'étude Farah Qureshi, professeure adjointe à la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health à Baltimore.

Cinq bonnes attitudes

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont examiné les données de près de 3 500 lycéens américains suivis pendant plus de deux décennies. Dans le panel, la moitié était des filles, 67 % des jeunes blancs, 15 % des adolescents noirs, 11 % des adolescents latinos et 6 % amérindiens, asiatiques ou autres. Pendant toute la durée de cette recherche, des données sur leur santé et leur bien-être ont été collectées. Grâce à ces données, les scientifiques ont listé cinq bonnes attitudes à adopter à l’adolescence : l’optimisme, le bonheur, l’estime de soi, le sentiment...

Lire la suite