"Sept à huit" : le reportage sur la mort d’Alisha, victime de harcèlement scolaire, écœure les internautes

·1 min de lecture

Âgée de quatorze ans, la collégienne Alisha, originaire d'Argenteuil, a été assassinée lundi 8 mars 2021. L'adolescente s’est retrouvée dans un guet-apens tendu par deux camarades qui avaient prévu de se venger après une affaire de photos en sous-vêtement volées. La jeune victime avait en effet dénoncé les deux camarades qui avaient piraté et dévoilé les photos d'elle et ils devaient passer en conseil de discipline au collège. Mais c’est maintenant d’un assassinat qu’ils sont accusés. Les deux camarades de quinze ans ont violemment frappé Alisha, avant de la jeter encore consciente dans la Seine. Elle sera retrouvée noyée des heures plus tard.

Dans le reportage de Sept à huit diffusé dimanche 14 mars 2021 sur TF1, la mère du garçon accusé d’assassinat a témoigné. Elle raconte avoir tenté de sauver l’adolescente : "Mon fils m’a dit ‘maman, j’ai fait une bêtise’. Mais une bêtise comment ? Est-ce que la jeune fille a un bleu et est rentrée chez elle, ou est-ce qu’elle est toujours sur place ? (…) Quand j’ai vu la quantité de sang et les cheveux, j’ai compris", témoigne-t-elle. Elle fera alors le très difficile choix de dénoncer son garçon à la police : "À défaut de mon fils, j’ai choisi la petite". Un témoignage qui a secoué les internautes : "Beaucoup auraient choisi de protéger leurs enfants, elle non, elle a choisi la raison..." écrit un téléspectateur sur Twitter. Plus tard, dans le reportage, c’est la maman de la victime qu’on entend : "Alisha me manque", s’exclame-t-elle, en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite