« Sept ans de déni » : Michael J. Fox évoque son combat pour accepter la maladie de Parkinson

©FAMEFLYNET / BESTIMAGE

Alors qu’il recevait un Oscar honorifique, samedi 19 novembre, lors de la 13e cérémonie des Governors Awards, à Los Angeles, Michael J. Fox s’est confié sur sa difficulté à accepter la maladie de Parkinson.

En 1991, Michael J. Fox a appris qu’il était atteint de la maladie de Parkinson alors qu’il n’avait que 29 ans. Au fil des années, l’acteur de 61 ans est devenu une figure importante dans la recherche et la sensibilisation de cette pathologie. Samedi 19 novembre, la star de « Retour vers le futur » a eu l’honneur de recevoir un Oscar d’honneur pour son action en faveur de la lutte contre la maladie de Parkinson, lors de la 13e cérémonie des Governors Awards, à Los Angeles. Lors de son discours, il est revenu sur son parcours avec la maladie et surtout la difficulté qu’il a eu à l’accepter.

Lire aussi : Michael J. Fox, portrait d’un éternel optimiste

« Je savais seulement que ça allait s’aggraver »

Michael J. Fox a d’abord souligné, selon le magazine « People », que depuis qu’il s’était engagé dans l’apprentissage et la recherche de la maladie de Parkinson, cette pathologie « était un cadeau » pour lui. Mais, cela n’a pas toujours était le cas lorsqu’on lui a appris à l’âge de 29 ans qu’il était atteint de cette maladie. « On m’a dit que je n’avais que 10 ans à travailler », a-t-il expliqué. « La partie la plus difficile de mon diagnostic a été de faire face à la certitude du diagnostic et à l’incertitude de la situation », a-t-il précisé. Avant d’ajouter : « Je savais seulement que ça allait s’aggraver. Le diagnostic était définitif, l’évolution était indéfinie et incertaine. »

...Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi