"Le Serpent" : ces pièces déco 70s à s'offrir pour un intérieur comme dans la série

Agatha Christophi
·2 min de lecture

La série "Le Serpent" cartonne sur Netflix. Et pour cause : outre l'histoire haletante inspirée du serial killer Charles Sobhraj et de sa complice Marie-Andrée Leclerc (dite Monique), l'intrigue est surtout une véritable ode à l'univers des seventies et à ses pièces déco phares.

"Le Serpent" : la déco seventies à l'honneur dans cette série à succès

Les années 70 signent leur grand retour, grâce notamment à la mini-série "Le Serpent", produite par la BBC et diffusée sur Netflix. Si le jeu d'acteur de Tahar Rahim (incarnant le rôle de Charles Sobhraj, un tueur en série de backpackers dans les années 1970) et de Jenna-Louise Coleman (alias Monique) nous laisse sans voix, c'est en effet le décor seventies qui nous subjugue. L'histoire se déroule en effet dans la ville de Bangkok, dans des intérieurs colorés aux détails reconnaissables entre mille : patchworks de nuances jaunes et orangés, velours côtelé, papiers peints géométriques et psychédéliques... De quoi raviver la flamme de cette tendance que l'on croyait disparue !

"Le Serpent" : pour quelles pièces 70s craquer ?

Et si l'on copiait l'univers de cette série à succès pour un intérieur seventies et rétro à souhait ? On s'offre alors quelques pièces phares de l'époque, en zigzaguant dans les brocantes et vides-greniers pour trouver un objet déco culte de l'époque à l'instar du fameux tabouret Tam Tam ou du mythique fauteuil oeuf "Ball Chair" d'Eero Aarnio. Plus simple encore, il est possible de recréer le décor de la série "Le Serpent" grâce à quelques objets déco disponibles dans nos magasins d'ameublement et de déco préférés. Maisons du Monde, La Redoute Intérieurs, mais aussi Graham & Brown ou encore Made.Com offrent une large sélection de luminaires, tables basses en verre trempé, fauteuils rétro ainsi que des miroirs ovoïdes pour un intérieur inspiré de la mini-série "Le Serpent".

A LIRE EGALEMENT :