Serpentaire : existe-t-il vraiment un 13ème signe astrologique ?

L'astrologie n'est pas une science exacte, mais un art. Si cette pratique relève de la croyance, il n'empêche qu'elle se base sur les éléments que l'on trouve dans le ciel. Constellations, planètes, astres ou étoiles. Chacun de ces détails joue un rôle déterminant dans l'exercice de l'astrologie. Pour cause, l'astrologie découle de l'astronomie. Les deux pratiques ont la même racine et le même mode de fonctionnement, à la différence que la première interprète ce que la seconde observe. Depuis quelques temps, un débat fait rage : il existerait une treizième constellation et donc un treizième signe astrologique. L'arrivée du Serpentaire (aussi surnommé Ophiucus) vient déconstruire tout ce que l'on connaissait jusqu'ici. Décryptage.

Bélier, Taureau, Gémeaux… Le zodiaque occidental contient 12 signes astrologiques. Cette roue se base sur les constellations que l’on peut observer dans le ciel. Seul problème : les astronomes et la NASA contestent ce système de classement. Pourquoi ? Parce qu’il existe une treizième constellation. Ils considèrent donc qu’il existe un treizième signe. Son nom : Serpentaire (ou Ophiucus que l'on retrouve également orthographié Orphiuchus).

Ce nouveau signe astrologique, est-il vrai ou faux ? “Totalement fake”, s’insurgent certains astrologues. Si la rivalité entre astronomes et astrologues ne date pas d’hier, l’existence de Serpentaire ne cesse de raviver la querelle. Les deux corps de métiers ne travaillent pas de la même façon. S’ils étudient tous deux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles