Serruriers, plombiers, électriciens... Comment éviter les arnaques

Laurence Ollivier

Serruriers, plombiers, électriciens et chauffagistes… Le secteur de la réparation à domicile fourmille d’escrocs. Trois conseils antipièges.

1. Adoptez les bons réflexes

Pour éviter d’avoir à appeler un serrurier un week-end en pleine nuit et régler une addition stratosphérique, confiez un double de vos clés au gardien, à un voisin ou à un parent. Sinon, faites-vous héberger par un proche ou allez à l’hôtel et contactez un professionnel le lundi, ce sera moins cher ! Idem en cas de fuite d’eau, de gaz ou de problème électrique. En amont, constituez également une liste de professionnels à contacter en cas d’urgence. Privilégiez le bouche-à-oreille, les artisans agréés par votre assureur, votre syndic ou une fédération professionnelle (FFB, Capeb). En revanche, fuyez les numéros laissés dans les boîtes aux lettres et méfiez-vous des sites Internet inconnus où des fraudeurs, à la pointe de la technologie, sévissent dans le seul but de vous arnaquer.

2. Méfiez-vous des prix d’appel

Pour attirer leurs futures victimes, les margoulins mettent en avant des tarifs imbattables (faible taux horaire, déplacement gratuit…). Mais, une fois sur place, rien ne va plus, et la note s’envole. La parade ? Exigez un devis. Il est obligatoire dès 150 € et sur simple demande en deçà. Autre option : passez par les nouveaux acteurs du web, comme mesdepanneurs.fr, depannage.homeserve.fr ou izi-byedf.fr. Dès le départ, vous connaissez le prix de l’intervention (un devis est établi après un diagnostic en ligne), l’heure et le jour de passage du professionnel. Autre atout : certains sites mettent en ligne...Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi