« Service Public », une année d’élection présidentielle dans le studio de la matinale de franceinfo

©Les Loulous

Comment choisir, vérifier, enrichir l’information ? Le documentaire « Service public » nous plonge dans les coulisses d’une rédaction pour mieux saisir les enjeux et déconstruire les fake news sur le métier de journaliste.

C’est au cours d’un dîner entre amis que Salhia Brakhlia, journaliste chez « Franceinfo », et Mouloud Achour, réalisateur, maturent l’idée d’un film documentaire dans les coulisses de « Franceinfo ». « Je lui racontais comment ça se passait à la rédaction. Comment, quand une info nous arrive, nous la recoupions trois fois avant de la diffuser. Ça fait quinze ans que je fais ce métier. Ça me paraît naturel, mais j’oublie que ça n’est pas évident. J’ai eu envie de le raconter aux téléspectateurs. » Le métier de journaliste, sujet à fantasmes, devient objet de travail.

Pour bénéficier d’un regard neuf, les réalisateurs ont fait appel à Charlotte Vautier, une journaliste reporter d’images extérieure à « Franceinfo » qui a posé sa caméra dans la rédaction, du lundi au samedi, pendant un an. Résultat : le spectateur voit se dérouler devant lui les prises de décision, les débats, les arbitrages qui ont lieu tous les jours avant, pendant et après la matinale du canal 27. Comment choisit-on les interviewés ? Comment se prépare une interview ? Quels sont les liens entre journalistes et politiques ? « Service public » donne des pistes de réponses. On y apprend aussi et surtout comment la lutte contre les fake news s’organise au quotidien – entre Covid-19, guerre aux portes de l’Europe et élection présidentielle.

L’apparition dans la campagne d’Eric Zemmour offre un cas d’école, décortiqué par le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi