«Sex and the City» : pourquoi Mr Big ne sera pas dans les derniers épisodes du reboot

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© Copyright HBO Max
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Triste nouvelle pour les fans de Sex and the City. Mister Big, l'un des personnages emblématiques de la série, ne sera pas à l'affiche des derniers épisodes du reboot And Just Like That . Chris Noth, son interprète, a été écarté du projet suite à des accusation d'agressions sexuelles. Mister Big, le grand amour de Carrie Bradshow est une figure culte de la série depuis sa création en 1998. Mais le personnage a soudainement été coupé au montage de And Just Like That , la suite de Sex and the City diffusée sur la plate-forme Salto depuis décembre dernier.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Chris Noth dément les accusations

En cause : des accusations de viol et d'agressions sexuelles contre l’acteur Chris Noth qui incarne Mister Big. Les faits se seraient passés entre 2002 et 2015 et concerneraient trois femmes. Deux d'entre elles ont expliqué avoir décidé de prendre la parole après que la promotion autour de la suite de la série a réveillé "des souvenirs douloureux". Chris Noth dément ces accusations et assure que les relations sexuelles étaient consenties.

De leur côté, les trois actrices principales de la série (dont Sarah Jessica Parker) ont affiché leur soutien aux victimes présumées dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux. Pour cette nouvelle saison, si on peut toujours voir le personnage de Mister Big dans le premier épisode qui a été diffusé avant ces accusations,...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles