« Sex Education » : 10 punchlines sur le sexe qui résument tout

·2 min de lecture

Plus inclusive que jamais, la saison 3 de « Sex Education » remplit encore une fois avec brio son rôle de série pédagogique. Sexe gay, masturbation, orgasme, relation au corps, et éducation sexuelle : la série s’empare avec humour et engagement de tous les sujets sexo actuels. Décryptage de dix punchlines !

#1 : « Fais des recherches ! »

Le contexte : Dex met fin à une relation sexuelle en éjaculant, mais sa copine lui fait remarquer qu’elle n’a pas eu d’orgasme. Désespéré, il lui demande comment ont fait ses précédents amants pour la faire jouir. L’étudiante lui suggère alors de se renseigner sur le plaisir féminin, avant de claquer la porte.

Pourquoi c’est bien : La série pointe là du doigt la charge sexuelle qui pèse presque systématiquement sur les femmes. Prendre en main son plaisir et ses envies : oui. Devoir éduquer chacun de ses partenaires au plaisir féminin et à l’exploration des corps : non.

#2 : « La virginité est un concept »

Le contexte : Eric explique à Otis qu’il ne couche pas vraiment avec son copain Adam, puisqu’ils ne pratiquent que des « branlettes » et des fellations. Otis lui répond qu’il s’agit bien de sexe, et que le concept de virginité est relatif.

Pourquoi c’est bien : Où commence le sexe, où s’arrête la virginité ? La pénétration n’est définitivement pas la seule pratique qui mérite que l’on parle de rapport sexuel. Une fellation, des caresses, ou une séance de masturbation réciproque n’ont pas moins de valeur qu’une pénétration.

Sex Education
Sex Education

© Sam Taylor/Netflix

#3 : « La taille du pénis n’est pas importante »

Le contexte : Dex panique à l’idée d’avoir un pénis trop petit pour faire jouir les femmes. Otis et Maeve lui assurent que ce n’est pas la taille qui compte,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles