Quand sexe et amitié font bon ménage : une tendance qui se confirme

La rédac

Un adage a longtemps prétendu que l’amitié hommes et femmes était impossible. Les jeunes générations ont entrepris de démontrer le contraire en gommant la frontière entre amour et amitié. Le nouveau mot d’ordre au lit et après : « Restons amis. »

La tendance « sex friends » est apparue il y a déjà quelques années, le film du même nom, du réalisateur Ivan Reitman, ayant confirmé, en 2010, les avantages et les pièges de ce type de relation. Pourtant, le phénomène a continué à prendre de l’ampleur. Celui-ci consiste à consommer du sexe sans s’engager, être des partenaires sexuels qui s’aiment bien, mais ne s’aiment pas tout court. Une différence fondamentale.

A découvrir également : Sex friends pour ou contre, l’avis d’une sexologue

Un intermède pour le meilleur ?

On devient généralement « sex friends » durant les quelques années qui séparent une rupture de la formation d’un nouveau couple. Deux amis de longue date momentanément célibataires font alors évoluer leur relation en ayant un rapport sexuel. Et décident d’un commun accord de ne surtout rien changer à cet équilibre parfait, dans lequel la sexualité entretient l’amitié, sans plus se compliquer la vie par des affres plus passionnelles ou des promesses souvent illusoires. On se donne du plaisir mutuel sans arrière-pensée, en s’épargnant tout excès de sentiment. Cependant, cette amitié amoureuse inclut tout de même une belle complicité qui rend les rapports physiques moins purement hygiénistes qu’avec les « coups d’un soir ». C’est du moins la théorie, car cela marche surtout si les rapprochements sexuels demeurent occasio...Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi