Sexe après la grossesse : ce que vous devez savoir

·2 min de lecture

Beaucoup de femmes souffrent de sécheresse vaginale. Cela n’a rien de surprenant : les bouleversements hormonaux liés à la grossesse puis à l’accouchement perturbent provisoirement les muqueuses. Les pilules progestatives prescrites en cas d’allaitement peuvent, elles aussi, favoriser la sécheresse vaginale. La solution en attendant le retour à la normale ? Utiliser un lubrifiant et surtout ne pas culpabiliser. La pénétration n’est pas une fin en soi, ni une obligation.

58 jours en moyenne. Sur le plan médical, rien n’interdit de faire l’amour quelques jours après un accouchement. Cela étant dit, entre les saignements (ils peuvent durer entre 2 et 4 semaines), la fatigue, une éventuelle épisiotomie, la plupart des couples refont l’amour au bout de quelques semaines. D’après une enquête anglaise, les jeunes parents interrogés disent avoir attendu 58 jours. Mais c’est une moyenne. Pas d’affolement si vous n’avez toujours rien fait au bout de 2-3 mois. Pas question de précipiter les choses si vous avez encore mal ni de vous forcer pour faire plaisir à votre partenaire.

Cultivez la tendresse physique. Ceci étant, les médecins sont unanimes : par expérience, plus leurs patientes attendent pour reprendre une activité sexuelle, plus c’est compliqué. Les non-dits, les peurs, les tensions peuvent s’accumuler, l’éloignement peut s’accentuer. Pour éviter cet écueil, l’essentiel est de communiquer et de ne pas perdre le contact visuel ni tactile. Dormez l’un contre l’autre, massez-vous, complimentez-vous mutuellement, embrassez-vous. Le désir va renaître progressivement. Vos relations sexuelles ne seront peut-être plus jamais les mêmes. Cela ne signifie pas qu’elles seront forcément moins satisfaisantes. Elles seront différentes, voire meilleures au fil du temps.

Le plaisir est parfois encore plus intense. Ce n’est pas un mythe : passés les bouleversements des premières semaines, certaines jeunes mamans affirment connaître une vie sexuelle bien plus épanouissante. Devenues mères, elles se sentent davantage femmes, elles ont gagné en confiance. Leur nouveau bonheur stimule leur désir. Sans compter que la rééducation périnéale peut maximiser le plaisir lors de la pénétration. Bien entendu, cette nouvelle félicité survient plus facilement quand l’accouchement s’est déroulé sans problème.

 

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles