Sexisme : le salon de la high-tech de Las Vegas exclut un sex toy féminin de la compétition

Carole Cillec
Le salon annuel de l’électronique grand public de Las Vegas a décidé de retirer un sextoy féminin de la compétition alors que des poupées sexuelles pour homme y ont été exposées l’année dernière. La start-up derrière le produit dénonce un système de deux poids deux mesures.

Capable de recréer les sensations d’une bouche, de doigts humains et de langue ce sex toy a d'abord a été primé par le salon annuel de l’électronique de Las Vegas avant d’être disqualifiée au mois d’octobre sous prétexte que l’innovation n’était pas éligible dans la catégorie dans laquelle elle a concouru. Un argument infondé selon la PDG de la start-up derrière cet appareil, Lora Haddock. Selon cette dernière, le dispositif a été conçu en collaboration avec un laboratoire universitaire spécialisé en robotique et est à la pointe de la technologie.