Trop sexiste ? La SNCF zappe le dessin de ses lieux de change pour bébés

Trop sexiste ? La SNCF zappe le dessin de ses lieux de change pour bébés - Pépite Sexiste
Trop sexiste ? La SNCF zappe le dessin de ses lieux de change pour bébés - Pépite Sexiste

La fin des pictogrammes sexistes dans les trains TGV-Intercités ? C'est ce qu'a assuré la SNCF en ce début de nouvelle année.

Une femme en train de changer son enfant. C'est ce que représente un pictogramme dessiné sur certaines portes de trains. Une silhouette féminine bien cliché (vêtue d'une robe) et seule à être attelée à cette tâche. Il y a de quoi s'interroger sur l'absence de silhouette masculine sur ce visuel...

C'est d'ailleurs cela qu'a pointé du doigt le nécessaire compte militant Pépite Sexiste. Sensibilisant très régulièrement au sexisme ordinaire et aux stéréotypes diffusés par le marketing, le compte a partagé l'image en question, auréolée d'un commentaire ironique : "Qui d'autre qu'une maman pour changer les couches de bébé ?".

A côté de cette fausse interrogation qui fait rire jaune, un hashtag bien senti : #chargementale. Charge bien considérable effectivement si, en 2023 toujours, l'on estime que ce sont aux mères de s'occuper de leurs enfants et à personne d'autre. Un épinglage qui n'a pas manqué de faire réagir.

La SNCF répond

Et, soupçon d'espoir, c'est Alain Krakovitch, directeur de TGV-Intercités et président d'Eurostar Group, qui a salué le tweet de Pépite sexiste.

"Je ne peux qu'être d'accord, c'est (c'était) une représentation archaïque !", a assuré ce dernier. "Les équipes TGV-Intercités ont fait évoluer ce pictogramme il y a quelques temps dans notre périmètre, mais il en reste sur une vingtaine de rames (sur 312) qui sont aussi en cours de modifs".

Ce pictogramme sera donc bientôt de l'histoire ancienne, à en croire le...

Lire la suite


À lire aussi

L'acteur de "Mercredi", Percy Hynes White accusé de violences sexuelles, va-t-il être viré ?
La youtubeuse Olympe, 23 ans et atteinte de TDI, veut recourir au suicide assisté
Pourquoi le tube "Flowers" de Miley Cyrus parle autant aux femmes