Sexo : au fait, de quoi est composé le liquide expulsé par les femmes lors du squirting ?

Pexels

Tantôt fantasmé, tantôt tabou, le terme de "femmes fontaines" est utilisé pour qualifier les femmes expulsant de façon abondante un mystérieux liquide de leur urètre au moment de l’orgasme. Ce phénomène, appelé "émission fontaine" ou "squirting" en anglais, a toujours suscité de nombreuses questions. Parmi les plus grandes interrogations figurent celles autour de sa composition : c'est quoi exactement ce liquide ? Il semblerait qu’on ait (enfin) la réponse. Une nouvelle étude menée par des experts japonais et publiée le 24 août dans l'International Journal of Urology a effectivement levé le voile sur sa nature. Et il ne s’agirait de rien d’autre que… d'urine !

Comment les chercheurs sont-ils arrivés à un tel résultat ? L’étude a été menée sur cinq femmes, toutes familière avec la pratique du squirting. Un mélange de colorant bleu, appelé carmin d’indigo, et de solution saline a tout d'abord été injecté, par un cathéter, dans leurs vessies préalablement entièrement vidées. Les participantes ont ensuite été soumises à une stimulation sexuelle avec ou sans pénétration. À chaque fois, le fluide sécrété lors de l’orgasme était bleu, de quoi prouver, dans un premier temps, que ce dernier provenait de la vessie. Après plusieurs analyses, les experts ont ensuite constaté que le composant principal du liquide expulsé lors du squirting était bel et bien de l'urine. Il peut également contenir du liquide provenant des glandes de Skene, est-il précisé dans l’étude.

Cette étude japonaise ne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le syndrome du pénis captif, cet accident rare qui peut survenir durant l’acte sexuel
Sexo : voici quatre façons (parfois insoupçonnées) de se masturber sans les mains
Voici combien de temps doit durer le baiser idéal, selon une étude
Qu'est-ce que le "low-key date", ce mode de dating authentique qui fait fureur chez les jeunes ?
Sexo : et si vous vous mettiez aux jeux de rôles ?