Sexo : comment bien pratiquer le "spit play" ?

Tim Samuel

C’est un fantasme humide. Le split play, autrement dit le fait d’incorporer du crachat dans le sexe, peut être très érotique. Salive, eau ou alcool, le principe est simple : déverser un liquide depuis la bouche de l’un des partenaires sur le corps de l’autre. Dans l’imagerie pornographique, le spit play est souvent pratiqué lors des préliminaires pour lubrifier un pénis ou un vagin (et pas toujours de la façon la plus respectueuse qui soit). Mais cela ne s’arrête pas là, explique le site Well+Good.

Si le spit play attire autant certaines personnes, c’est certainement parce que le fait de cracher est très mal vu dans nos sociétés occidentales. En allant à l’encontre de cet idéal de pureté, cette pratique revêt un caractère excitant pour celles et ceux qui s’y attellent. Cela peut notamment faire partie de la culture BDSM. Se faire cracher dessus peut ainsi être vu comme un acte de soumission.

Mais le spit play ne va pas toujours aussi loin que ça. Il s’agit avant tout de savoir où placer la limite. Cracher dans la bouche de son partenaire ou sur ses parties génitales n’est pas la même chose que de lui baver sur le corps. Tout dépend de ce qui vous plaît. Voilà pourquoi il faut absolument discuter de cette pratique avec votre partenaire avant de la mettre à exécution. Le consentement est primordial.

L'hygiène est un autre élément à garder en tête lorsque l’on s’engage dans le spit play. En effet, certaines IST peuvent se transmettre par la salive. C’est le cas de l’herpès ou encore (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sexe : ces 6 positions permettent de faire durer le plaisir plus longtemps au lit
Sexo : voici le lieu à risque qui fait le plus fantasmer les Français
Halloween : c’est quoi le cobwebbing, cette nouvelle tendance amoureuse dont on devrait s'inspirer ?
Sexo : 6 positions de slow sex pour passer une nuit tout en douceur (et en profondeur)
Sexo : pour une stimulation optimale du point G, testez la position du cheval à bascule