Sexo : "Comment savoir si ma copine est satisfaite au lit"

![CDATA[Shutterstock / KOTOIMAGES]]

Chez les hommes, la zone la plus sensible sur le plan érotique, c'est le gland du pénis. Chez une femme, la zone érotique la plus sensible, c'est le gland du clitoris. Or, pendant la pénétration, celui-ci n'étant pas stimulé, la plupart des femmes ne ressentent pas la même excitation ni la même montée de l'excitation que les hommes. D'où le fait que certaines femmes ressentent l'envie d'une stimulation clitoridienne pour accompagner leur partenaire vers le plaisir.

Sachez également que même si le clitoris est l'organe le plus à même de déclencher un orgasme chez une femme, il n'en reste pas moins que la plupart des femmes aiment la pénétration (même sans orgasme), car c'est un moment de proximité intense, d'emboîtement des corps, d'échange de chaleur et de fluides et donc ressenti comme particulièrement intime.

Comment pratiquer la stimulation à deux

Tout d'abord, prenez confiance en vous. Si votre copine est en couple avec vous, si elle aime faire l'amour avec vous, c'est bien que vous servez à quelque chose ! Sinon, elle n'éprouverait pas de désir et pourrait tout aussi bien pratiquer la masturbation sans vous.

Ensuite, cette stimulation du clitoris, vous pourriez lui proposer de la pratiquer vous-même de différentes manières. Vous le faites déjà certainement, mais plusieurs possibilités sont intéressantes :

  • Stimulez son clitoris avant la pénétration en l'amenant au bord de l'orgasme, ce qui pourrait permettre à la pénétration de compléter

Lire la suite sur Topsante.com

Contraception : les femmes sous pilule tenteraient moins de se suicider, selon une étude
Contraception : quelle est celle que choisissent les moins de 25 ans ?
Syndrome du "pénis doré" : 5 indices pour savoir si votre nouvel amoureux en est atteint
En couple avec un.e hypersensible : comment se comporter ?
Masturbation féminine : 9 conseils pour décupler son plaisir

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles