Shaïna, 15 ans, violée et tuée enceinte, à Creil : les confidences déchirantes de la mère

·1 min de lecture

Deux ans après l'assassinat de Shaïna, la plaie ne se referme pas. Les faits remontent au vendredi 25 octobre 2019. Âgée de 15 ans, la jeune fille est poignardée et brûlée vive dans le quartier du Plateau Rouher, à Creil. Elle venait d'apprendre qu'elle était enceinte. Son petit ami, le principal suspect de ce meurtre, va être renvoyé devant la cour d'assises des mineurs de l'Oise sur décision du juge d'instruction en charge du dossier, selon les informations du Monde dévoilées dimanche 5 septembre 2021. Rencontrés par le journaliste Mohamed Bouhafsi, les parents de l'adolescente se sont confiés pour C à Vous, diffusée sur France 5 mercredi 8 septembre 2021. Leur douleur est immense. Le corps calciné de Shaïna a été découvert dans les décombres d'un cabanon des jardins familiaux de la ville, le dimanche 27 octobre 2019.

"Au moment où j'apprends que c'est ma fille et qu'on me remet un sac, c'est un trou noir pour moi. Le fait de ne pas l'avoir vue. Je n'arrive pas à faire mon deuil. On n'y arrive pas. On n'y arrive pas. On ne fera jamais notre deuil", déclare la mère de la défunte, auprès de nos confrères. Les parents de la jeune fille craignent que d'autres victimes ne subissent le même sort. "Il ne faut pas que ça arrive aux autres. C'est ça qu'on veut faire passer [comme message]. Il y a des gens dans la nature qui n'aiment pas les filles libres. Moi, ma fille voulait être libre, elle voulait vivre une vie normale. On lui a attribué le titre de 'pute'. C'est un féminicide parce (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles