Shakira déprimée : « Gerard a vu le pire en moi »

La Rédaction

Dans une interview accordée au « Guardian » lundi, Shakira s’est confiée sur l’étape la plus douloureuse de sa carrière : la perte de sa voix.

En 2017, Shakira est victime d’une hémorragie des cordes vocales et se voit contrainte de repousser sa tournée internationale baptisée « El Dorado ». C’est le début de sa descente aux enfers. Deux ans plus tard, c’est dans une interview accordée au « Guardian » que la chanteuse de 42 ans est revenue sur ce qui a sans doute été l’épreuve la plus difficile de sa carrière : la perte de sa voix. « J’ai toujours pensé qu’un jour je perdrais des choses comme la beauté ou la jeunesse. Jamais je n’aurais imaginé pouvoir perdre ma voix. C’est mon identité. De ne pas pouvoir chanter c’était insupportable. Il y a eu des moments où je n’avais même pas envie de sortir de mon lit. C’était tellement déprimant » a-t-elle confié ce lundi 11 novembre. Elle poursuit : « Je devais communiquer avec les signes et personne ne me comprenait. »

Des répercussions sur sa relation avec Gerard Piqué 

Une étape douloureuse dans sa carrière mais aussi dans sa vie personnelle. En couple avec le footballeur Gerard Piqué depuis 2011 et maman de deux garçons (Milan, 6 ans, et Sasha, 4 ans), Shakira voit la perte de sa voix avoir des conséquences sur sa vie de famille. Elle explique au sujet de son compagnon : « Il plaisantait en disant qu’on pourrait croire qu’un mari serait content de voir sa femme se taire. Mais quand je devais garder le silence, il avait l’impression d’être un de ces anciens détenus à qui on rend sa liberté et qui ne...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi